Tags : Série,

Votre série du week-end : the bold type

Troisième épisode de notre rendez-vous hebdomadaire. Cette semaine on vous recommande The bold type, une série un peu plus girly, parce qu’un peu de paillettes, de copines et de légèreté ça fait du bien quand il fait froid (et même tout le temps !). Sur le papier, c’est le parfait mix entre Le diable s’habille en Prada et Gossip girls. C’est déjà pas mal me direz vous, mais la série va un peu plus loin que ça.

Le pitch 

Jane, Kat et Sutton vivent à New York. Super amies, elles partagent tout, même leur cadre professionnel puisqu’elles travaillent toutes les trois pour Scarlet, un magazine féminin à succès. Jane vient juste d’être nommée rédactrice, Kat (l’excellente Aisha Dee, que l’on retrouve dans la non moins excellente dernière saison de Channel Zero, mais on vous en reparlera) est directrice des réseaux sociaux et Sutton est l’assistante d’une éditrice.

Au fil de leurs aventures sentimentales, amicales et professionnelles, on se rend compte que cette série finalement bien loin des clichés, traite de façon très réaliste l’univers de la presse féminine, ses nouveaux enjeux (oui les réseaux sociaux sont devenus aussi importants qu’un article, oui les filles aiment tout autant les sujets sexo que les sujets politiques pourvu qu’ils soient traités de manière originale), son univers compétitif mais pas si bitchy. Jane fait face à des défis éditoriaux bien loin de ses idéaux, Kat courre après le like, Sutton rêve d’évolution professionnelle sans trop oser y aller.

En parallèle, leurs histoires sentimentales plutôt compliquées viennent chambouler leur vie : Jane fait du dating, Kat tombe amoureuse d’une artiste militante et Sutton fréquente en cachette un des big boss du groupe.

Au final, des personnages attachants, réalistes, une série ouverte et libérée qui se regarde autant comme un divertissement que comme un vrai témoignage de vie des millénials.

Tags : Série