Tags : Séries,

Votre série du week-end : Black Mirror

 

Petit bijou cette semaine avec Black Mirror, dont la quatrième saison vient de sortir sur Netflix. Alors, comment vous décrire cet ovni télévisuel, mi-science fiction, mi-anticipation dont le thème est le lien que nous avons aux écrans et aux médias en général (télévision, réseaux sociaux, fictions etc…), black mirror faisant référence aux écrans noirs de l’ordinateur, de la télé, des smartphones etc… C’est l’unique fil qui relie les épisodes entre eux.

Peut être en vous racontant le premier épisode totalement choc de la saison 1 : Une membre de la famille royale est enlevée. Le ravisseur exige du 1er ministre qu’il ait une relation sexuelle avec une truie, et que cette séquence soit diffusée publiquement. Très rapidement, l’opinion publique se mobilise, et le premier ministre se retrouve sous la pression des médias et de tout le pays.

Ce pitch pourrait paraître violent, vulgaire, totalement dingue, mais tout le talent de cette série c’est ce qu’elle fait des histoires. Jamais racoleur, très juste, avec un ton décalé et satirique qui permet beaucoup de choses, chaque épisode nous renvoie à l’absurdité dans laquelle nous pourrions basculer si nous allions un peu plus loin dans le dictat des médias et des écrans. Et ce scénario totalement fou sert de point d’entrée à une dénonciation du rôle des médias et des nouvelles technologies dans l’influence de l’opinion publique et de l’impact inattendu que ça peut avoir sur la nature humaine.

Une vraie claque !

Série disponible sur Netflix ici

 

Tags : Séries